WENDERBECQ
-


cd 4 tracks - 27' 30'' - harp4 - 2002

shipping to france
shipping to other countries

more info : http://www.myspace.com/fuckwenderbecq


Reviews of WENDERBECQ

HYLOTUNEZ (2002)
Le Cri de la Harpe is quite involved in artistic odd expressions and projects. The work of Stephane Wenderbecq, plastic artist settled in the South of France, consists in an odd assemblage of material such as wood, metal, collected scrap but also sound and elettricity.
This album is not an easy stuff, if you are not interested in concrete music: is it funny playing records the wrong way? Stephane has no doubts, maybe you'll answer in the same way - expecially if Mezbow productions are the soundtrack of your life. Experimental experiment, let me know about it.
Anyway, total respect to Le Cri de la Harpe, for its interesting music productions and for something else: where can you find a music label web site with a link to the official "Tribute to Dr.Slump"? (Francesco V.)

The Original Sin (mars 2002)
Wenderbecq is Stephane Wenderbecq, a French guy who was responsible for projecting visuals during shows from the French post-rock band Oldine and as Le Cri De La Harpe is a bit their label, he now joined the label as solo-artist and according to the biog Stephane is the kind of man who is tampering with old vinyldecks and creates a sound that is reminiscent to the Japanese noise-scene (with bands like Merzbow for instance). This debut-minialbum can be described as very harsh ambient that is made by collecting the most weird noises only artists can use. I wouldn´t say it is recommended stuff simply because the publictarget is so specific that this only will speak to the imagination from those who like experimental noisemusic.

FEARDROP (n°9 été 2002)
C’est avec surprise que le label Le Cri De La Harpe consolide à chaque fois son identité. Une esthétique post-rock (Aldine) qui a peu à peu laissé envahir son territoire par des brumes ambiantes et maintenant concrètes. Stéphane Wenderbecq est plasticien et les gestes sont importants dans sa musique. Comme sur un tour de potier, les sons de ce mini-album s’organisent en boucles rugueuses et presque rythmiques, en cuts vinyliques énervés et rapidement compensés par des respirations granuleuses. L’atelier semble riche en recoins, les outils ne connaissent pas de limites et surtout ils n’ont pas peur du vide, des espaces fascinants entre les sons. On pense parfois à Brandon Labelle qui aurait décidé de se réconcilier avec l’électricité ou à un Erik M plongeant dans le mécanisme de ses platines. C’est donc sans contrainte formelle que Wenderbecq organise ses incursions dans le monde des sons. On souhaite le voir continuer et affirmer les contours de ses propres frontières. (Denis Boyer)

Presto ! (avril 2002)
Le label lyonnais Le Cri De La Harpe nous avait “ habitués ” aux musiques étranges avec ses précédentes signatures (Tobby Jones vs Grumbler Julos et Oldine). Ici ce jeune label enfonce le clou dans le vinyl en publiant cette œuvre bizarre de Stéphane Wenderbecq, artiste polyforme prenant plaisir à ne pas faire tourner ses disques en rond. Autrement dit les amateurs de virtuosité aux platines risquent d’être un peu déçus par ce personnage qui s’amuse avec les répétitions, les saturations, craquements et autres aléas pouvant survenir lorsqu’on frotte, gratte, laboure, bouffe du vinyl. Du bruit pour les uns, une démarche bruitiste pour les autres…tout est dans la tolérance, l’ouverture d’esprit et l’endurance. Expérimentale, cette musique l’est certainement pourtant elle s’ancre déjà dans une tradition allant de notre Lejunter régional aux productions de Christian Marclay, Otomo Yoshide ou Merzbow. Ce disque est donc bien dans le champ des musiques expérimentales quant à savoir s’il apporte quelque chose au bazar …je préfère vous laisser faire l’expérience ! Je ne me mouille pas trop, je ne tiens pas à me prendre un coup de jus avec tous ces fils qui traînent partout.


NEWS - RELEASES - CONTACT - LINKS